POUR QUELLE RAISON COMPTER NOS COEURS ?

n°008 © Grégoire Delanos @lahuttestudio
n°057 © Grégoire Delanos @lahuttestudio
n°031 © Grégoire Delanos @lahuttestudio
n°088 © Grégoire Delanos @lahuttestudio

Solo coopératif de Julien Daillère
Complicité scénographique : Yolande Barakrok
Regard extérieur chorégraphique : Eun Young Lee
Costumes : Laurette Picheret
Calligraphie sur tissu : Marion Arnoux
Musique : Freaky Joe
Lumière : Hervé Georjon
Technique son : merci à Simon Stenmans, Yoann Sanson et Pierrick Querolle
Technique plateau et production : Eulalie Sébastien
Photographie de plateau : Grégoire Delanos • La Hutte Studio
Captation audiovisuelle : Aurélie Bruyère
Mixage son captation : Pierrick Querolle
Stagiaire : Héloïse Cardi
Spectacle conçu au fil d’actions de médiation-création avec des habitant·es.

Coproductions : LBO – Centre d’art, St Baldoph (73) • Anis Gras – Le lieu de l’Autre, Arcueil (94) • La Saillante, Saillant (63)

Soutiens : DRAC Auvergne Rhône-Alpes (Aide à la création, Été culturel) • Ville de Clermont-Ferrand • Écrivaines et Écrivains Associés du Théâtre / Fondation du Crédit Mutuel pour la lecture.

Accueil en résidence de création : Malraux, Scène nationale Chambéry Savoie (73) • Lycée Blaise Pascal de Clermont-Ferrand (63) • Cour des Trois Coquins – Scène Vivante / Ville de Clermont-Ferrand (63) • VVF Montpeyroux Auvergne, Parent (63) dans le cadre de la programmation l’Eté culturel 2023 et du dispositif « Culture et Tourisme » mené en partenariat avec l’UNAT • La Pie Folle, Aurières (63)

Partenariats : Médiathèque de Jaude / Clermont Auvergne Métropole (63) • Musée du Tissage et de la Soierie, Bussières (42) • Université des arts de Târgu-Mureș (RO)

Caractéristiques :
60 min • 10 ans et plus • jauge selon configuration.
Adaptable en petite forme, autonome en lieu non dédié.
Transport : train depuis Clermont-Ferrand (ou voiture).
1 ou 2 personnes en tournée.

Première : 20 et 21 juillet 2023 pour les Contre-Plongées à Clermont-Ferrand (63).

Dossier de présentation disponible ici.

Retours d’élèves de lycée sur le blog de leur établissement ici.

Accès Pro (dossier de présentation, fiche technique, pistes pédagogiques, etc.) sur demande.

Note d’intention :

L’amour est-il devenu une compétence, un soft skill à travailler pour gagner en performance dans sa vie personnelle, spirituelle et professionnelle ? C’est la question qui peut surgir en observant le foisonnement de discours sur les vertus individuelles et collectives attribuées aujourd’hui à l’amour : sécrétion d’hormones positives, allongement de la durée de la vie, management plus efficace, protection du vivant… Il faut aimer, être aimé et s’aimer soi-même.
Que devient l’amour quand il est guetté, évalué, analysé, conditionné, coaché, enseigné dans un objectif utilitariste ?
Pour explorer ce questionnement, nous tisserons des liens avec la figure de Blaise Pascal, son geste d’écriture dans Les Pensées, ses propos sur l’amour et sur la condition humaine.

Lundi 12 février 2024 • 14:00 • représentation scolaire (+ Blaise Pascal JukeBox à 12:30)
Mardi 13 février 2024 • 09:00 • représentation scolaire
Lycée polyvalent Blaise Pascal • Colmar (68)

Jeudi 15 février 2023 • représentation scolaire
Lycée polyvalent Blaise Pascal, 25 rue Blaise Pascal • Ambert (63)

Vendredi 15 mars 2024 • soirée avec les artistes rassemblé·es par le collectif L’Endroit
Malraux, Scène nationale Chambéry Savoie, 67 place François Mitterrand • Chambéry (73)
Dans le cadre du Festival D.A.M.E.
Séquence « Blaise Pascal JukeBox », tirée de Pour quelle raison compter nos coeurs ?
Infos : à venir

Samedi 16 décembre 2023 • 20:30
Moulin de Nouara, Lieu-dit Nouara • Ambert (63)
Tarif / réservation : en ligne ici

Samedi 11 novembre 2023 • 20:00 • soirée collective
Maison du Peuple, Pl. de la Liberté • Clermont-Ferrand (63) :
Séquence « Blaise Pascal JukeBox », tirée de Pour quelle raison compter nos coeurs ?
Infos : FB de Rev’Art

Samedi 28 octobre 2023 à 16:00 • via la Médiathèque de Jaude
Chapelle de l’Oratoire, 14 Rue de l’Oratoire • Clermont-Ferrand (63)
Tarif / Réservation : à venir en ligne ici

Samedi 30 septembre 2023 • soirée collective
Espace du Bien Assis • 10 rue de Bien Assis • Clermont-Ferrand (63) :
Séquence « Blaise Pascal JukeBox », tirée de Pour quelle raison compter nos coeurs ?
Infos : FB de Espace du Bien Assis

Jeudi 12 octobre 2023 à 14:30
Vendredi 13 octobre 2023 à 14:30
Samedi 14 octobre 2023 à 19:30
Anis Gras – Le lieu de l’Autre, 55 av Laplace • Arcueil (94)
Tarif / Réservation : en ligne ici

Jeudi 05 octobre 2023 à 14:30 (scolaire)
Vendredi 06 octobre 2023 à 14:30 (scolaire) et à 20:00 (tout public)
La Cour des Trois Coquins, 12 rue Agrippa d’Aubigné • Clermont-Ferrand (63)
Tarif / Réservation : en ligne ici

Jeudi 20 juillet 2023 • 18:00 (Première)
Vendredi 21 juillet 2023 • 18:00
Au Jardin Lecoq, dans le cadre des Contre-Plongées • Clermont-Ferrand (63)
Plein air / Entrée libre.

Vendredi 14 juillet 2023 soir (étape de travail, spectacle en cours de création)
VVF Montpeyroux Auvergne, 2 Route de Coudes, à Parent (63) : invitations pros uniquement

Vendredi 30 juin 2023 à 20:00 (étape de travail, spectacle en cours de création)
La Pie Folle, La bArgerie de Randanne • Aurières (63)
Infos pratiques : événement Facebook ici

Vendredi 02 juin 2023 à 16:00 (étape de travail, spectacle en cours de création)
La Cour des Trois Coquins, 12 rue Agrippa d’Aubigné • Clermont-Ferrand (63)
(étape de travail, infos à venir)

La préparation de ce spectacle, au fil d’actions de médiation-création avec des groupes d’habitant·es du Puy-de-Dôme, a pour objectif de rassembler différents points de vue et expériences d’aujourd’hui sur l’amour, pour prolonger cette réflexion et en proposer un partage sensible. Car si la raison peut encourager à aimer, l’amour est d’abord une affaire de cœur.

La forme sera un solo coopératif au cours duquel Julien Daillère invitera les personnes présentes à réaliser certains effets scéniques accompagnant les séquences du spectacle. Lors de précédents solos, le public a notamment participé à l’éclairage (lampes-torches des téléphones portables et filtres de couleurs), à l’atmosphère sonore (voix, percussions, clés), aux dialogues (par amplification d’une conversation téléphonique en direct), etc.

Le lien avec Blaise Pascal apparaîtra ponctuellement, à plusieurs niveaux :

  • dans le processus de création, à l’image du geste d’écriture à l’origine des Pensées : fragments, flux et reflux, abrègement et oralité du texte, construction « en archipel » (Laurence Plazenet) ;
  • sur certaines réflexions liées à l’amour dans la pensée de Blaise Pascal et dans les moeurs du 17e siècle : directement (amour propre, attachement…) ou indirectement (idée de pari en amour…) ;
  • sur des liens avec la biographie de Blaise Pascal, réelle ou telle que fantasmée au fil des siècles.