J’ai mangé le titre (Je ne me souviens plus très bien)

J'ai mangé le titre

Solo coopératif (à peu près) écrit • joué • chanté • dansé • improvisé par Julien Daillère, avec les personnes présentes et distantes.

Première à l’horizon 2023/24.
En recherche de partenaires (coproduction, résidence, ateliers/répétitions, diffusion).

Avec le soutien de La Cour des Trois Coquins – Scène vivante, Ville de Clermont-Ferrand.

Dossier préparatoire disponible ici.

« En 2015, je suis parti en Roumanie pour changer d’air, découvrir une autre culture, apprendre une autre langue et entamer une recherche doctorale sur l’utilisation de la métaphore digestive pour penser le théâtre.

En 2016, ma mémoire commençait à défaillir, en même temps que je me sentais plus libre dans ma créativité.

En 2018, je crée mon premier solo coopératif à la suite d’un voyage : Cambodge, Se souvenir des images. Suivront C’est bon. E ok. Rendben. This is just a story (2019), Je t’aime effondrement (2020) et Love is in the air (2021). Ces spectacles où les personnes qui constituent le public, et qui sont finalement aussi mes partenaires de scène, arrivent à la dernière minute sans savoir clairement ce que nous allons faire ensemble, sont aussi des solos pour acteur sans mémoire – ou plus exactement, à la mémoire peu fiable.

C’est ce thème de la mémoire faillible, des joies de l’oubli, de sa nécessité parfois, que je propose d’explorer à travers ce nouveau spectacle. »

Julien Daillère